Gouvernance de la Fondation Eiffage

Conseil d’administration

Le conseil d’administration décide des grandes orientations de la Fondation Eiffage et valide l’ensemble des activités de chaque exercice. Il se réunit deux fois par an. Il est composé de trois collèges :

- un collège du fondateur :

  • Christian Cassayre, directeur financier d’Eiffage
  • Jean-Pierre Mahé, directeur développement du logement social d'Eiffage Construction
  • Olivier Miens, directeur général adjoint d'Eiffage Énergie Systèmes
  • Philippe Seitz, directeur général délégué de la branche Infrastructures
  • et présidé par Benoît de Ruffray, président-directeur général d'Eiffage

- un collège du personnel :

  • Thierry Decorsier, responsable des relations institutionnelles d'APRR
  • Carole Moreay, responsable juridique d'Eiffage

- un collège de personnalités extérieures au Groupe :

  • Marc Brabant, administrateur de sociétés HLM
  • Geneviève Jurgensen, éditorialiste au quotidien « La Croix »
  • Sophie L'Hostis, responsable développement et communication d'Emmaüs Défi
  • Gérard Castegnaro, retraité Eiffage et parrain du Réseau Étincelle

Comité de sélection et de suivi des projets

Les projets soumis à la Fondation sont présentés à un comité de sélection qui se réunit trois fois par an, en mars, juin et novembre, afin de décider de l’attribution des subventions. Animé par Frédérique Alary et Diane Durand le comité est composé d’une quinzaine de personnes : les membres du conseil d’administration auxquels s'ajoutent certains représentants de la filière ressources humaines du Groupe :

  • Franck Gauthier, directeur Ressources Humaines d’Eiffage Construction
  • Thomas Parmentier, responsable de la Direction Ressources Humaines - CLEA d’Eiffage Génie Civil
  • Sophie Deroubaix, responsable Ressources Humaines d’Eiffage Systèmes d’Information

Absence de conflit d’intérêts

Les membres du conseil d’administration, du comité de sélection et de suivi des projets ainsi que les parrains et les marraines de projets, signent une déclaration d’absence de conflit d’intérêts entre les projets soutenus et les activités commerciales du groupe Eiffage.