Une charte de respect pour les fournisseurs et les sous-traitants

Les mêmes règles éthiques s'appliquent au groupe Eiffage, à ses fournisseurs et sous-traitants. Parmi elles, la probité, l'équité, le respect des droits et obligations de chacun, mais aussi l'implication économique dans les territoires et le soutien à l'emploi et à l'insertion.

Une charte, des valeurs

Socle commun aux différentes entités du Groupe, la charte des valeurs et finalités d’Eiffage énonce une liste de principes intangibles. Au nombre de ces valeurs figurent, entre autres :

- la responsabilité envers les collaborateurs et la hiérarchie, et envers les clients et les partenaires ;

- la confiance en tout collaborateur, entre métiers du Groupe, entre opérationnels et fonctionnels ;

- la transparence, base de la confiance et de la responsabilité ;

- l'exemplarité des dirigeants ;

- le respect dû aux clients, aux salariés, aux fournisseurs et à tout partenaire ;

- et, enfin, l'interdiction de tout conflit d'intérêts.

Respecter le droit à la concurrence

Le recours au groupement d’entreprises dans les réponses aux appels d’offres est encadré par des règles internes au groupe Eiffage, et le non-respect du droit de la concurrence est évidemment prohibé. Dans le cadre des formations dispensées par l’Université Eiffage, le Groupe a conçu un module spécifique sur le commerce et l’éthique, à destination des cadres et des agents de maîtrise. Ces formations - obligatoires - ont pour objectif de présenter la politique Groupe en matière de concurrence et de veiller à son appropriation afin d’assurer l’application des principes sur le terrain.

Prévenir la corruption

Les pratiques consistant à offrir ou accepter des rétributions indues ou à consentir des avantages infondés, directement ou par l’intermédiaire d’un tiers, à toute personne dans le but d’obtenir un traitement de faveur ou d’influencer l’issue d’une négociation intéressant le Groupe, sont formellement interdites au sein du groupe Eiffage. Seuls peuvent être acceptés ou offerts les cadeaux représentant une faible valeur, conformes aux usages commerciaux et à la loi ou à la réglementation. Au niveau international, tous les accords de partenariat conclus par Eiffage comprennent une clause engageant les parties à respecter la réglementation anti-corruption.

Respecter les entreprises sous-traitantes

Conclue en 2010, une « charte relations fournisseur responsables » énonce dix engagements pour des achats responsables :

  • équité financière vis-à-vis des fournisseurs ;
  • collaboration entre grands donneurs d’ordres et fournisseurs stratégiques ;
  • réduction des risques de dépendance réciproque entre donneurs d’ordres et fournisseurs ;
  • implication des grands donneurs d’ordres dans leur filière ;
  • prise en compte du coût total de l’achat ;
  • intégration de la problématique environnementale ;
  • responsabilité territoriale de l’entreprise ;
  • professionnalisation des acheteurs ;
  • pilotage de la relation fournisseurs via la fonction achats ;
  • rémunération des acheteurs conformément aux principes de la charte.

Respecter les fournisseurs

Composante importante de la valeur du Groupe (près de 50 % du chiffre d’affaires), les fournisseurs et les sous-traitants jouent un rôle important en matière d’innovation et d’achats responsables. Levier économique et social puissant, ils sont essentiels à la stratégie de développement du Groupe — et source d’emplois sur les territoires où Eiffage est implanté. Plus largement, le Groupe fait le choix d'entretenir des relations durables et équitables avec les fournisseurs et sous-traitants qui partagent ses valeurs. De même, il favorise la prise en compte des savoir-faire et des forces locales et régionales dans le référencement et l'attribution des marchés fournisseurs et sous-traitants, soutient une pratique d'achats contribuant à l'insertion et à l’emploi de travailleurs handicapés et encourage résolument l’innovation.

Plateforme "Tradeshift" : dématérialiser les échanges

Après une première phase de dématérialisation des factures papier et de validation par voie électronique, le Groupe a mis en place un portail fournisseurs qui autorise toute forme de transmission dématérialisée des factures, ainsi que l’accès, pour le fournisseur, au statut de ses factures et au détail de ses paiements. Une innovation déterminante pour un groupe de dimension internationale, qui reçoit quelque 2,4 millions de factures fournisseurs par an. En amont, un outil d’e-procurement est en cours de déploiement, qui facilite le processus achats et autorise une validation dématérialisée des commandes d’achats.

Fournisseurs