Construction de l'écoquartier Châtenay-Malabry

Développer les nouvelles agricultures, c’est aussi réintroduire la nature en ville.
Avec ce projet d’écoquartier « laboratoire », Eiffage a renforcé son rôle de démonstrateur de la ville durable. 

Une opération d’une envergure exceptionnelle

À Châtenay-Malabry (92), sur l’ancien site de près de 20 hectares de l’Ecole Centrale, l’éco-quartier LaVallée est en cours d’aménagementsur environ 223 000 m2 SdP (Surface de plancher). Situé entre le parc de Sceaux et la Coulée Verte qui relie la commune à Paris (Montparnasse), en face du futur centre aquatique de la Grenouillère, l’écoquartier LaVallée bénéficie d’une situation particulièrement privilégié.

La programmation prévoit 2 200 logements (dont 16 % de logements sociaux), 36 500 m2 de bureaux pour l’implantation du siège national de LIDL, 15 000 m2 de commerces (soit une trentaine de boutiques nouvelles), un collège de 700 élèves, un groupe scolaire de 19 classes, une crèche de 60 berceaux permettant d’accueillir 90 bébés, une ferme urbaine, une offre de stationnement public de 280 places, et de vastes espaces publics et privés végétalisés d’environ 7 hectares.

Ce nouvel éco-quartier se veut exemplaire et innovant en termes de développement durable depuis la phase de déconstruction de l’École Centrale, jusqu’à sa conception, sa gestion et ses usages.

 

 

Le développement urbain, moteur d’innovation dans le développement durable

L’EcoQuartier LaVallée est le nouveau démonstrateur du groupe avec un changement d’échelle important : on passe de 3,5ha à 20ha. Ce démonstrateur reprend les axes développés sur Smartseille en les améliorant et en ajoutant des nouveaux axes deux nouveaux thèmes : l’économie circulaire et la nature en ville.


L’objectif d’Eiffage Aménagement, via la SEMOP, est de créer un éco-quartier démonstrateur de ville durable en Ile-de-France selon les 4 axes stratégiques :

  • conception bas carbone
  • économie circulaire
  • nature en ville
  • et nouveaux usages (notamment numériques)