Eiffage Construction va construire le futur lycée de l’agglomération clermontoise en bois et en paille !

27.06.2019
Eiffage Construction va construire le futur lycée de l’agglomération clermontoise en bois et en paille !

La Région Auvergne Rhône Alpes a souhaité construire un futur lycée aux objectifs environnementaux ambitieux au sein du quartier Saint Jean au cœur de l’Eco-Cité Clermont Métropole. Dans le cadre d’un contrat de conception-réalisation-exploitation-maintenance, Eiffage Construction a été choisi pour réaliser un lycée en ossature bois et en paille afin d’atteindre l’objectif de labellisation Energie 4 / Carbone 2. Eiffage Construction est mandataire du groupement et fera intervenir sa filiale Savare pour la fabrication les murs à ossature bois et intégrer la paille. 

Le nouveau lycée de l’agglomération clermontoise se situera au cœur du quartier Saint-Jean, inscrit dans une des opérations majeures de l’Eco-Cité Clermont Métropole. Ce laboratoire urbain au rayonnement européen fixe des objectifs ambitieux en termes de cadre de vie et de démarche environnementale avec des expérimentations remarquables. Le terrain d’assiette se situe au sein d’un quartier industriel en reconversion, à l’interface des espaces d’habitations de la ville de Clermont-Ferrand, et de la zone industrielle et commerciale. Ce nouveau lycée constitue le point de départ de la transformation du quartier en lieu de vie, ouvert sur la ville.
 
Conçu par le cabinet CRR Architecture, le projet met en évidence les savoir-faire locaux par la mobilisation des compétences d’Eiffage Construction Auvergne dans la mise en place de systèmes constructifs bas carbone et l’utilisation de matériaux biosourcés pour la réalisation de ce lycée de 19 000 m².
Le mode constructif proposé utilise la filière sèche avec une structure mixte, poteaux lamellés, CLT en plancher et mur à ossature bois en enveloppe superstructure pris en charge par la nouvelle filiale d’Eiffage Construction Savare. Le bois provient du Massif Central, il est également usiné au sein d’ateliers locaux.
Autre matériau biosourcé utilisé pour l’isolation thermique : la paille. Elle apporte la performance et l’inertie thermique tout en offrant de nouveaux modes constructifs et de nouvelles formes de travail. Elle provient de la plaine de la Limagne sur la base de convention mise en place avec des exploitants locaux.
Tous les matériaux biosourcés pour les sols, les plafonds suspendus, les différents revêtements et l’ensemble des matériels pour les corps d’état techniques, proviennent de la production régionale. A ce titre le lycée sera une référence car il propose de répondre aux enjeux de demain par la lutte contre le réchauffement climatique, les nouvelles formes de travail et les nouveaux modes de réalisation. Le lycée répond de manière affirmée au défi du développement durable dans l’urbanisme et l’aménagement.
 
L’objectif de labellisation Energie 4 / Carbone 2 de cette opération est le reflet d’une recherche d’excellence et d’innovation environnementale particulièrement forte de la part de la Région Auvergne Rhône Alpes.
Conscient des enjeux associés à une telle démarche, Eiffage Construction et son groupement a pris le parti d’inscrire le projet dans une démarche de développement durable globale, ambitieuse et assumée, tant sur le volet « environnemental » que les volets « social », avec la mobilisation des ressources et entreprises locales, et « économique », avec une réflexion aboutie en terme de durabilité de l’ouvrage et de maitrise du coût global.
 
Dans ce cadre les principes de conception retenus permettent d’inscrire pleinement le projet dans les ambitions suivantes :

  • Un recours maximisé aux ressources locales, tant en termes de main d’œuvre, de modes constructifs, que de choix énergétiques. Le recours au bois du Massif Central pour la structure et la mise en œuvre de la paille de la Limagne comme isolant sont deux illustrations marquantes de cette démarche.
  • Un lycée à « énergie positive »: le travail sur la conception thermique des enveloppes et la réduction des besoins énergétiques permet d’afficher des performances exemplaires, de niveau « passif» et de compenser les reliquats de consommation en énergie primaire par la production photovoltaïque mise en œuvre : le projet atteint ainsi le niveau E4 du label E+C-.
  • Un lycée « 100% énergies renouvelables »: le recours exclusif au bois pour le chauffage et la compensation totale des consommations d’électricité par l’installation photovoltaïque feront de ce lycée une référence à l’échelle européenne.
  • Un lycée « puit de carbone »: le recours massif aux matériaux biosourcés confère à l’équipement une véritable fonction de stockage du carbone, participant ainsi activement à la lutte contre le changement climatique. Le projet affiche une performance très largement supérieure au niveau 3 du label biosourcé et s’inscrit au-delà du niveau Carbone 2 du label E+C-.

Ce lycée novateur, ouvert aux technologies nouvelles, construit aujourd’hui et pour le futur, devrait être livré fin 2021 pour une ouverture à la rentrée 2022.