Étude de cas BBOP sur la compensation de la LGV Bretagne-Pays de la Loire

08.03.2019
Étude de cas BBOP sur la compensation de la LGV Bretagne-Pays de la Loire

La compensation écologique de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire a fait l’objet d’une étude au regard du standard international du BBOP.
 

Le Business and Biodiversity Offsets Programme (BBOP), l’un des programmes phares de l’ONG américaine Forest Trends, et dont Eiffage est membre depuis 2012, a développé un standard international sur la compensation écologique. Ce standard largement repris dans les règlementations de nombreux pays dont la France, notamment via la loi Biodiversité de 2016, a permis d’examiner la stratégie d’Evitement-Réduction puis de Compensation (E-R-C) de la LGV Bretagne-Pays de la Loire réalisée par Eiffage entre 2011 et 2017.

Dans cette étude, les tenants et aboutissants de la stratégie E-R-C, depuis l’étude d’impact initiale aux études environnementales complémentaires jusqu’à la phase ultime qu’est le calcul de la dette compensatoire, ont été analysés et synthétisés pour les rendre compréhensibles par tous, et montrer à quel point l’application d’E-R-C sur un grand projet comme la LGV Bretagne-Pays de la Loire est complexe. En effet, ce sont près de 1 000 ha répartis sur 240 sites qui ont été nécessaires pour compenser les impacts environnementaux d’une ligne longue de 214 km.

Une telle étude de cas est une première internationale dans le domaine de la compensation des infrastructures linéaires. Il démontre le savoir-faire du Groupe en matière d’Evitement-Réduction-Compensation de l’impact des grands aménagements du territoire sur la biodiversité.

Découvrez l'étude (document en version anglaise)

Visitez le site du BBOP
 
 
Contacts : Clément Bourge et Marion Aubrat