retour

Eiffage remporte le contrat pour la construction de la centrale photovoltaïque de Huatacondo au Chili

03.07.2017
Scrollez
Eiffage remporte le contrat pour la construction de la centrale photovoltaïque de Huatacondo au Chili

Ce nouveau contrat témoigne de la percée d’Eiffage dans le secteur de la production d’énergie solaire, avec plus d’1,5 GW installé dans le monde.

Eiffage, au travers de ses filiales Eiffage Concessions et Eiffage Energía, vient de signer les contrats pour la réalisation de la centrale photovoltaïque de Huatacondo (98 MWc) dans le désert chilien d’Atacama, poursuivant ainsi son développement en Amérique latine dans le domaine des énergies renouvelables.  
Eiffage s’est associé aux groupes japonais Sojitz et Shikoku Electric Power pour le bouclage financier de ce projet de grande envergure d’un coût total d’environ 135 millions d’euros. Le financement est assuré par des fonds propres de ces trois groupes, accompagné d’une dette bancaire bénéficiant d’une couverture de l’agence de crédit à l’exportation japonaise (NEXI) ainsi qu’une facilité commerciale.
 
Les travaux et la maintenance de la centrale sur 30 ans, pour un montant de 138 millions d’euros, seront assurés par Eiffage Energía, filiale espagnole d’Eiffage, qui dispose d’une grande expérience et d’un savoir-faire reconnu dans le domaine des projets solaires de grande puissance.
 
Le projet de la centrale photovoltaïque de Huatacondo s’inscrit dans le cadre du programme « Energía 2050 », visant à atteindre 70 % d’exploitation des énergies renouvelables pour la production de l’électricité au Chili en 2050. Avec le développement du pays, le Chili fait en effet face à une augmentation régulière de ses besoins en électricité.
 
Ce nouveau contrat témoigne de la percée d’Eiffage dans le secteur de la production d’énergie solaire, avec plus d’1,5 GW installé dans le monde. Eiffage a ainsi mis en service le parc photovoltaïque de Cestas dans le sud-ouest de la France, d’une puissance de 300 MWc, et la centrale solaire de Quilapilún au Chili, près de Santiago, d’une capacité de 110 MWc, et a lancé en 2017 la construction des centrales de Ten Merina au Sénégal (30 MWc) et de Nouakchott en Mauritanie (50 MWc).