retour

Fondation Eiffage et Hydraulique sans frontières : de l’eau pour tous à Diam Diam au Sénégal

03.02.2017
Scrollez
Fondation Eiffage et Hydraulique sans frontières : de l’eau pour tous à Diam Diam au Sénégal

Le projet soutenu par la Fondation Eiffage a permis de donner l’accès à l’eau à un village de la région de Kaffrine, située au centre du Sénégal, tout en permettant de faciliter l’insertion de six jeunes originaires de Cergy, en banlieue parisienne.

Depuis 1990, l’association Hydraulique Sans Frontières mène des projets visant à permettre l’accès à l’eau potable dans les zones rurales isolées en Afrique. Elle a ainsi conduit un projet d’adduction d’eau dans le village de Diam Diam, dans la région de Kaffrine au centre du Sénégal, projet qui a été inauguré le 1er février.

Au-delà des bénéfices directs de l’accès à l’eau en termes de santé et de sécurité, le dispositif permet de développer des activités agricoles génératrices de revenus, de favoriser l’autonomie des femmes et de développer les compétences des populations locales (scolarisation, comité de gestion de l’eau et conducteur de forage). 

En l’occurrence, la construction du dispositif d’adduction d’eau a également favorisé l’insertion sociale et professionnelle de six jeunes en insertion relevant de l’association « Sauvegarde 95 à Cergy » (Val d’Oise) qui ont passé 15 jours sur place. En binômes avec des Sénégalais, ils ont participé aux travaux des latrines et à des ateliers de sensibilisation à l’hygiène pour les habitants. 

Pour mener des missions de terrain, l’association Hydraulique Sans Frontières s’appuie sur des binômes composés d’un ingénieur bénévole senior et d’un ingénieur bénévole junior. Philippe Galiègue, ancien responsable d’agence chez Gauthey (Infrastructures), parraine le projet : en tant que bénévole, il apporte ses compétences de gestion et de suivi de projets de développement. Il a été chef de projet pour ce projet d’adduction d’eau potable à Diam-Diam. 

Le projet a bénéficié du soutien d’un deuxième parrain, Mohamadou Macquillou Camara, topographe chez Eiffage Sénégal. Ce dernier vit à Kaffrine et a suivi localement le projet en réalisant des travaux de topographie et en faisant le lien avec la population et le village.

Déposez un projet auprès de la Fondation Eiffage en téléchargeant le dossier de demande de soutien sur eiffage.com > rubrique Fondation.