retour

A89-A6 : premier lançage de viaduc pour une liaison très attendue

08.12.2016
Scrollez
A89-A6 : premier lançage de viaduc pour une liaison très attendue

Les équipes d'APRR, d’Eiffage Génie Civil et de Setec ont donné le premier "top lançage" du tablier du viaduc du Sémanet, le 7 décembre dernier au nord-ouest de Lyon. Il s’agit d’un ouvrage clé sur la liaison A89-A6 qui achèvera l’axe autoroutier entre Genève et Bordeaux.

 

Ce viaduc long de 210 mètres constitue un ouvrage majeur sur le chantier de raccordement de l'A89 à l'A6 au nord-ouest de Lyon, dernier maillon de 5,5 km qui permettra bientôt de relier Bordeaux à Genève, sans quitter l’autoroute.

Sa conception est innovante notamment grâce à ses poutres en acier autopatinable qui apporte une protection naturelle et durable à l'ouvrage. Le "lançage" consiste à faire glisser horizontalement le pont sur la structure déjà construite grâce à un système de poulie et de treuil.
La vitesse de progression est de 5 et 10 mètres par heure, en moyenne. La première pile, distante d’une quarantaine de mètres, a été atteinte en fin de journée.

Sept autres lançages du tablier seront menés prochainement au-dessus du vallon du Sémanet (Rhône). L’ouvrage devrait être définitivement posé pour juin 2017

Le plus important chantier de terrassement de France
Avec plus d'un million de mètres cubes de mouvements de terre, le chantier de terrassement mené dans ce secteur est l’un des plus étendus de France. Les équipes de la branche Infrastructures réalisent en plus du viaduc, un échangeur autoroutier sur l'A6, une section autoroutière neuve et mettent aux normes autoroutières les RN489 et RN7.

En outre, plusieurs grands giratoires sont en cours de création, ainsi qu’un vaste système de collecte des eaux pluviales pour préserver l’environnement.

Fin du goulet d'étranglement
Localement, les travaux qui représentent un investissement de 146 millions d’euros, mettront fin à un goulet d’étranglement et réduiront les nuisances pour les riverains. En effet, quelque 37 000 automobilistes empruntent chaque jour la route actuelle à deux voies.

À terme, quelque 55 000 véhicules devraient emprunter ce nouveau ruban de bitume tant attendu.

APRR avait donné le coup d’envoi de la réalisation de ce barreau en avril 2016. Sa mise en service est prévue en février 2018.