Jeux de Paris : Eiffage modernise le stade d’eaux vives de Cesson-Sévigné

26.07.2022

Jeux de Paris : Eiffage modernise le stade d’eaux vives de Cesson-Sévigné

Les équipes d’Eiffage Génie Civil (mandataire), en groupement avec Eiffage Route et Eiffage Énergie Systèmes, participent au chantier de rénovation et d’agrandissement du stade d’eaux vives de Cesson-Sévigné. Terrain de jeu et d’entraînement privilégié des céistes et kayakistes de haut niveau, la base doit mettre ses installations aux normes internationales pour pouvoir accueillir les athlètes dans le cadre de leur préparation aux prochaines olympiades.

Aussi réputé auprès des amateurs de canoë-kayak que des professionnels de l’équipe de France, le stade d’eaux vives de Cesson-Sévigné a été construit en 1999. Labellisé « Centre de préparation » aux Jeux de Paris, il doit aujourd’hui faire peau neuve s’il veut pouvoir accueillir les délégations les plus prestigieuses de la discipline. 

« Afin que le stade d’eaux vives de Cesson-Sévigné puisse accueillir des athlètes d’envergure internationale, nous construisons une station de pompage plus puissante et moins énergivore que la station d’origine. L’installation que nous réalisons permettra de piloter quatre pompes de 200 kW et l’armoire électrique que nous allons remplacer servira à actionner une vanne de toit et un barrage composé de trois autres vannes », précise Antoine Taburet, responsable d’affaires chez Eiffage Énergie Systèmes.

L’installation réalisée par nos experts permettra de recueillir et de traiter une vingtaine d’informations Tout ou rien (TOR) — de type marche/arrêt — et une dizaine d’informations analogiques. La gestion des paramètres sera commandée par un système de supervision à distance interconnecté à celui de la ville. L’historisation des données issues des huit compteurs que comportera l’installation électrique du stade d’eaux vives sera systématiquement renvoyée vers le système de supervision de la ville pour que les périodes de fonctionnement puissent être optimisées. 

Mis hors d’eau en mars 2022, le bassin sera à nouveau accessible au public début 2023, à l’issue du chantier. La rivière sportive, bientôt accessible aux personnes à mobilité réduite, permettra aux athlètes de l’équipe de France de préparer les Jeux de Paris, mais aussi ceux de Los Angeles en 2028. Le site sera également en mesure d’organiser des compétitions de haut niveau dès 2023.