Eiffage désigné adjudicataire pressenti d’une section de l’autoroute E18 en Norvège

05.11.2020
Eiffage désigné adjudicataire pressenti d’une section de l’autoroute E18 en Norvège

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil, vient d’être désigné adjudicataire pressenti par Nye Veier, société détenue par le Ministère des transports norvégien, pour le contrat du tronçon d’autoroute E18 qui reliera les villes de Langangen à Rugtvedt, pour un montant d’un peu plus de 190 millions d’euros.
 

Ce contrat en conception-construction comprend notamment la réalisation, sur environ 7 kilomètres de ce tronçon autoroutier en 2x2 voies, de 4 viaducs totalisant 1,5 kilomètre, dont le nouveau pont de Grenland doté d’une travée haubanée de 330 mètres, de 0,9 kilomètre de tunnel à excaver et de 3,3 kilomètres de tunnels à équiper.

Une tranche additionnelle de près de 260 millions d’euros pourrait être attribuée au Groupe d’ici un an après une phase d’études complémentaires en exclusivité pour la réalisation d’une section de 10 kilomètres intégrant 5,8 kilomètres de tunnels bitube.

Mené en BVP (Best Value Procurement), l’appel d’offres intégrait des critères de performance, de compétence, d’expérience, et de maîtrise des risques. Eiffage s’est ainsi appuyé sur le savoir-faire d’Eiffage Métal pour la réalisation du pont haubané de Grenland, et sur plusieurs innovations du Groupe telles que l’enrobé à très hautes performances GB5® d’Eiffage Route, l’application Safety Force® pour la prévention sur chantier ou encore Carasol®, méthode développée par le Groupe pour une caractérisation rapide des sols.

Pour cet appel d’offres, Eiffage a notamment collaboré avec les bureaux d’études Afry, Greisch, la société norvégienne Bertelsen & Garpestad AS, et l’ingénieur expert Michel Virlogeux.
La signature de ce contrat emblématique, visant une certification Ceequal niveau « Excellent », est prévue en décembre 2020. La livraison devrait intervenir à l’été 2025.

Créée en 2016, Nye Veier (« Nouvelles Routes » en Norvégien) est chargée de développer 530 kilomètres de voies routières d’ici 2029 pour un budget total d’investissement de près de 50 milliards d’euros. Le plan national des transports norvégien 2018-2029, qui représente un budget de 97 milliards d’euros, concerne l’ensemble des infrastructures de transport. Il présente des objectifs ambitieux pour l’entretien et l’amélioration d’axes existants et la création de nouveaux tronçons afin de réduire les nuisances et de raccourcir les temps de trajets.

Lire le communiqué de presse