Eiffage Aménagement cède à Foncière Magellan 3 bâtiments occupés totalisant 56000m2 sur le site de Rennes-La Janais

13.07.2021
Eiffage Aménagement cède à Foncière Magellan 3 bâtiments occupés totalisant 56000m2 sur le site de Rennes-La Janais

Eiffage Aménagement a cédé à Foncière Magellan trois bâtiments industriels occupés et en activité totalisant 56 000 m2 de surface de plancher sur le foncier de Rennes - La Janais, situé sur les communes de Saint-Jacques-de-la-Lande et de Chartres-de-Bretagne.

Les trois bâtiments, dont l’un occupé par B3 Ecodesign, filiale d’Eiffage Construction qui recycle des containers maritimes en fin de vie pour les transformer en tous types de bâtiments, vont être conservés et leurs activités tournées vers la construction bas carbone et la mobilité durable seront maintenues. Un important plan de restructuration, de rénovation et d’amélioration de la performance énergétique y sera mené jusqu’en 2026 par Foncière Magellan.

Pour rappel, le terrain d’une emprise de près de 21 hectares, acquis fin d’année dernière par Eiffage Aménagement auprès du groupe STELLANTIS, va faire l’objet d’une vaste opération d’aménagement. Eiffage Aménagement va y développer, avec Eiffage Immobilier, une nouvelle zone d’activité d’une surface de près de 40 000 m² agrémentée d’espaces plantés.

La Région Bretagne et Rennes Métropole ambitionnent, avec la SPLA Territoires, de développer, sur 53 autres hectares cédés à la Région en 2015, un Pôle d’Excellence Industrielle 4.0 privilégiant les mobilités et les nouvelles techniques de construction. À ce titre, le site de Rennes - La Janais a été sélectionné par le Gouvernement parmi les « sites industriels clés en main » pour la relance industrielle en France.

La commercialisation des premiers bâtiments neufs débutera dès cette année dans la perspective de premières livraisons planifiées en 2023.

Eiffage Aménagement a été accompagnée par l’étude Emeraude Notaires (Maitre Vogel et Maitre Oréal), et par l’agence Tourny Meyer (Philippe Chabasse). Foncière Magellan a été accompagnée par l’étude Prud’homme & Baum (Maitre Baum).

Lire le communiqué de presse