Bientôt la fin de chantier pour la future A79

27.01.2022

Bientôt la fin de chantier pour la future A79

48 ans de concession, 1 an et demi de travaux, plus de 1 200 collaborateurs au pic du chantier, l’autoroute A79 prend forme.
 

Pour rappel, en juin 2019, la société ALIAE (Autoroute de Liaison Atlantique Europe) était désignée par l’État pour le financement, la conception, l’aménagement, l’élargissement, la mise au standard autoroutier, ainsi que l’exploitation, l’entretien et la maintenance de la future A79.
 
La RN79, située dans l’Allier, est un tronçon entre la commune de Sazeret, à l’ouest, jusqu’à celle de Digoin, à l’est. Cette section de 88 km passe progressivement de 2×1 voie à 2×2 voies avec un message fort « la priorité à la sécurité ». Les travaux sont réalisés sous circulation et demandent donc un engagement fort pour les équipes d’Eiffage, une sécurité intégrale impliquant les usagers de l’actuelle RN79 et celle de collaborateurs.
 
Recrutement
Dès le démarrage des travaux, un partenariat avec pôle emploi a été mis en place pour former et recruter des candidats selon les besoins du chantier. A ce jour, le chantier a mobilisé plus de 1 200 collaborateurs dont 680 hors sous-traitance. Plus de 165 personnes ont été recrutées en intérim dont 86 % résident principalement dans l’Allier. En septembre 2021, à 1 an de la fin des travaux, 271 800 heures d’insertion ont été remontées, l’objectif initial de 190 000 heures (10%) a largement été dépassé.
 
Intégration paysagère et respect de la biodiversité
L’intégration paysagère et architecturale du projet de l’A79 obéit à un principe de sobriété et d’élégance. Il s’agit prioritairement de valoriser les séquences paysagères traversées en respectant les particularités et en veillant à apporter une cohérence globale à l’ensemble de l’infrastructure. Pour limiter l’impact de la route sur le déplacement de la faune mais aussi de la flore, le projet améliore la transparence écologique de l’infrastructure existante.
 
A ce jour la phase 1 qui consistait à la réalisation des deux nouvelles voies touche à sa fin pour certains tronçons tandis que d’autres ont déjà bien démarré la phase 2 de requalification des deux voies existantes.
 
Depuis le début du chantier de grands ouvrages ont commencé à voir le jour :
 
Lançage de la charpente métallique pour le nouveau viaduc de l'Allier (lançage réalisé).
Le nouveau viaduc de l’Allier, long de plus de 400m, est construit à partir d’une structure métallique réalisée et installée par Eiffage Métal. La mise en place de cette structure se fait en 6 étapes, 3 phases de lançage pour chacune des charpentes appelées tabliers. Ce phasage permet d’organiser l’assemblage des poutres métalliques et d’effectuer un lançage progressif du tablier au-dessus de l’Allier. Les deux tabliers sont positionnés sur les piles du viaduc préalablement montées. L’opération de lançage consistait à déplacer horizontalement la structure et réduire les frottements éventuels.

L'aire de services du Bourbonnais (travaux en cours).
La future aire de services de l’autoroute A79, qui sera également accessible depuis la RN7, est construite sur le domaine de la ferme de Sannes, à Toulon-sur-Allier. Ce site a fait l‘objet d’études archéologiques qui ont permis de dater les dernières constructions au XIXe siècle. Afin de préserver ce marqueur de la ruralité bourbonnaise, une grange de 400 m² a été conservée pour la construction de l'aire de services du Bourbonnais. Elle sera mise en valeur pour faire ressortir le style architectural de l’époque. Un bâtiment de 350 m² lui sera annexé afin d’agrandir l’espace et d’accueillir un restaurant. Cette aire offrira également de nombreux équipements : station de carburants, bornes de recharge universelles et Tesla pour les véhicules électriques, sanitaires avec douches, espace de jeux et de pique-nique, point wifi, bornes de paiement pour le péage flux libre…, sans oublier des emplacements spécifiques pour les camping-cars et les cars, une desserte par bus urbain ainsi qu’un parking de 70 places dédié au covoiturage et un espace de parking à vélo.

Le passage grande faune en forêt de Montbeugny (travaux en cours).
Les dispositifs permettant aux animaux de ne pas être perturbés par les grands projets d’infrastructures font partie des engagements d'Axelia. Dans le cas de l’A79, entre autres dispositifs, un passage grande faune sera aménagé en forêt de Montbeugny pour permettre à différentes espèces de franchir l’A79 en toute sécurité. Construit au-dessus de l’axe autoroutier, ce passage est un « corridor écologique. » avec pour enjeu majeur de ne pas être perçu par les animaux comme une rupture avec leur environnement naturel. Les aménagements vont donc associer de la verdure, des haies, des arbres, des mares, afin d’offrir les meilleures conditions de cheminement, de repos mais aussi de protection contre leurs prédateurs pour de nombreuses espèces.

Tous les collaborateurs d’Axelia sont à pied d’œuvre pour ces derniers mois de chantier afin de faire de cet axe de liaison atlantique une autoroute fluide, sécuritaire et innovante au service de tous.