A71 : mise en service du nouvel échangeur de Montmarault

10.08.2021
A71 : mise en service du nouvel échangeur de Montmarault

Après trois ans de travaux, APRR a mis en service le nouvel échangeur de Montmarault, le 5 août 2021, en présence de Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité.

Située au cœur de l’Allier et du bocage bourbonnais, l’opération revêt un caractère national important pour APRR et le réseau autoroutier, comme en témoigne son inscription au plan de relance signé avec l’État en 2015.
Pour réaliser cet aménagement, APRR a déployé de grands moyens allant jusqu’à construire 800 mètres d’autoroute provisoire pour maintenir les circulations de l’A71 pendant la réalisation du passage inférieur pour les nouvelles bretelles.

Le nouvel échangeur permet de fluidifier la circulation et de renforcer la sécurité des usagers sur l’A71. Désormais, A71 et RCEA sont connectées directement par des bretelles sans passage par le péage de la sortie Montmarault. Sur l’A71, une nouvelle collectrice dans le sens Paris-Clermont permet de séparer les flux pour un maximum de sécurité.
APRR a également réalisé 3,2 kilomètres de 2×2 voies sur la RCEA entre Montmarault et Sazeret. Ils constituent le premier tronçon de l’A79, cet itinéraire trop accidentogène réaménagé en autoroute pour accroître la sécurité.
Réalisés au cœur d’un riche territoire rural, les travaux de l’échangeur de Montmarault ont pris en compte les spécificités locales.

L’aménagement a été dessiné pour limiter les emprises sur les terres agricoles au plus près des infrastructures routières existantes. Les matériaux ont été réutilisés sur place pour éviter les transferts et circulations trop importantes. Les bretelles de jonction et le tronçon provisoire d’autoroute ont fait l’objet d’une insertion et d’un traitement paysagers optimaux. Le traitement des eaux a été amélioré avec de nouveaux bassins de rétention et le rétablissement du cours du Suchet favorable à l’extension des zones humides locales, à la faune et à la flore. Tous les accès à Montmarault ont été maintenus, fléchés et sécurisés, soutenant son rôle de Village-étape au croisement de deux axes de circulation nationaux et européens.

La mise en service du nouvel échangeur de Montmarault s’est déroulé le soir du 5 août 2021, en présence de Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité, Jean-Francis Treffel, préfet de l’Allier, Laurence Vanceunebrock, députée de la 2e circonscription de l’Allier, Claude Riboulet, président du conseil départemental de l’Allier, Didier Lindron, maire de Montmarault, Nicolas Orset, directeur adjoint en charge des investissements et de la construction du groupe APRR ainsi que Philippe Appert, directeur-adjoint de la région Rhône d’APRR. Les travaux d’un coût total de 90 millions d’euros ont été entièrement financés par APRR.

(c) Photo William Chareyre