• fr

Les démonstrateurs
de la ville durable

En France et à l'étranger, Eiffage s’appuie sur les travaux de ses laboratoires de prospective pour donner vie à la ville bas-carbone, capable de relever les défis climatiques et sociodémographiques.

Phosphore : le premier laboratoire en développement urbain durable du Groupe

Eiffage/POMA/Pierre Gautier architecture et associée/Dassault Systèmes

Alors que le monde s’urbanise de plus en plus, le laboratoire R&D d’Eiffage sur la ville durable, baptisé Phosphore, aborde l’aménagement urbain selon une approche pionnière orientée vers de nouveaux modes et procédés constructifs moins émissifs, mais également vers une approche réellement globale d’un développement urbain durable. Cela afin d’anticiper l'adaptation de la ville aux conséquences du changement climatique et des mutations sociales. 

Phosphore, lancé en 2007, réunit des ingénieurs du Groupe ainsi que des experts de la ville, du climat et des sciences sociales, afin d’imaginer l’avenir post-carbone de la ville à l’horizon 2030 en fonction de ses usages, de son évolutivité ou encore, de sa capacité de résilience face aux risques naturels. 

En savoir plus sur le laboratoire Phosphore   

Crédit photo : Eiffage/POMA/Pierre Gautier architecture et associée/Dassault Systèmes

Les démonstrateurs numériques de la ville durable : d’Astainable® à Urbainable®

Outil de modélisation 3D de la ville durable, Astainable® a donné un essor international aux travaux du laboratoire Phosphore. Eiffage a ensuite enrichi son offre avec une déclinaison de cet outil de design urbain, baptisée Urbainable®.  

Astainable© : la modélisation 3D de la ville d'Astana  

Eiffage, avec ses partenaires du groupement Astainable®, a développé un outil de modélisation 3D éponyme. Partant d’une modélisation intégrale de la ville d’Astana, la capitale du Kazakhstan, l’outil Astainable® met en scène, en prenant en compte l’ensemble des paramètres propres au territoire, un large panel de solutions françaises adaptées aux besoins de la ville et qui contribuent à la réduction de son empreinte environnementale. Pourquoi Astana ? Parce que la capitale kazakhe connaît une pression urbaine importante et souhaite accélérer sa transition vers la ville durable.  

L’outil propose une expérience immersive des usages des solutions proposées. Il a désormais vocation à accompagner les acteurs institutionnels et économiques dans la présentation des savoir-faire français de la ville durable, et vise à terme la création d’un Club industriel français de la ville durable.  

De Libreville à Urbainable© 

Fort du succès de la plateforme Astainable®, Eiffage a réitéré l’exercice pour la ville de Libreville, capitale du Gabon. 

Des solutions techniques en 3D ont été proposées afin de répondre aux enjeux urbains et environnementaux de la capitale gabonaise : transport urbain par câble pour désengorger les routes, thalassothermie pour couvrir les besoins énergétiques des habitants, gestion optimisée des déchets… 

Au travers de ces différentes expériences, Eiffage a ainsi pu affiner sa signature de la ville durable en proposant une offre de démonstrateur urbain durable déposé : Urbainable®. Il contribue à faire rayonner le savoir-faire d’Eiffage à l’international en matière de démonstrateur numérique de ville durable. 

L’application concrète à travers les grands projets d’aménagement urbain

Smartseille   

L’écoquartier Smartseille, dans la capitale phocéenne, est le démonstrateur opérationnel de la démarche Phosphore d’Eiffage : une approche systémique du développement urbain durable traitant de toutes les composantes de l’écosystème urbain (énergie, construction, mobilités, usages, services écologiques) et prenant en compte à la fois les conséquences du changement climatique et les mutations sociologiques qui génèrent de nouveaux parcours de vie. 

À ce titre, Smartseille incarne les quatre autres « commandements » de l’écoquartier selon Phosphore. 

  • L’homme et l’usage au cœur de la conception ; 
  • le respect des spécificités du territoire ou le « génie du lieu » ; 
  • l’écosystème partenarial au service de l’innovation ; 
  • le caractère évolutif d’un projet inscrit dans une zone urbaine en pleine mutation.  

LaVallée 

Situé sur l’ancien site de l’École Centrale Paris, à Châtenay-Malabry, le futur écoquartier LaVallée (en référence au fondateur de l’École Centrale, Alphonse LaVallée) est un concentré d’innovation durable bas carbone.  

Le projet répond à l’objectif de labellisation ÉcoQuartier à travers 4 axes d’application du développement urbain durable : 

  • la conception bas carbone ;  
  • l’économie circulaire ; 
  • la nature en ville, 
  • les nouveaux usages (services urbains et digitaux). 

L’écoquartier, qui verra le jour en 2024, associe 2 200 logements, des équipements publics (un groupe scolaire, une crèche, un collège, un espace agricole…), une trentaine de commerces et des bureaux. La composition urbaine fera la part belle à la nature avec 8 ha d’espaces publics dont une promenade plantée qui relie le parc de Sceaux à la Coulée Verte. 

Projet d’envergure entrant dans la démarche globale bas carbone menée par le Groupe, l’écoquartier LaVallée, de la même façon que Smartseille, est l’aboutissement opérationnel et direct des travaux de R&D menés par les laboratoires du Groupe autour de la ville durable. 

Châtenay-Malabry : écoquartier LaVallée - E3S un projet Eiffage