Château d’eau de Saint Méloir-des-Ondes et biodiversité

13.01.2021
Château d’eau de Saint Méloir-des-Ondes et biodiversité

Préserver la biodiversité et l’intégrer aux constructions reste une priorité pour Eiffage. Le nouveau château d’eau de Saint-Méloir-des-Ondes en Bretagne (35), à l’Est de Saint Malo, le démontre.

 

Ce château d’eau de 37,60 m de hauteur, d'un diamètre au sol de 9 mètres et 18 mètres au sommet, réalisé par les équipes d'Eiffage Génie Civil, va permettre d’accueillir une faune locale.

Au sommet de l’ouvrage, appelé « la cime » et au niveau des acrotères, des nichoirs pour faucons pèlerins et faucons crécerelles ont été créés.

Au milieu de l’ouvrage, sous le réservoir ce sont des nichoirs pour martinets noirs.

Des nichoirs pour martinet noir

Des cavités pour les chauves-souris

Des cavités pour les chauves-souris permettent à ces dernières d’hiberner sans être dérangées, mais offrent aussi de bonnes conditions pour la reproduction.

Au rez-de-chaussée de l'ouvrage, trois espèces d’oiseaux sont visées : mésanges, bergeronnettes et moineaux domestiques.

Une fois par an la ligue pour la protection des oiseaux (LPO) viendra inspecter le château d’eau et vérifier le taux d’occupation des nichoirs et des alvéoles pour les chauves-souris. Cela permettra également de vider les nichoirs (durant l’hiver) s’ils ont été colonisés, pour que l’année suivante un nouveau nid puisse s’établir. 

Grâce à cette anticipation des équipes de l’agence Hydraulique & Réservoirs d’Eiffage Génie Civil sur ce projet, la LPO Agir pour la Biodiversité Bretagne a pu effectuer un diagnostic environnemental, ce qui a permis de relever les espèces faunistiques localement et ainsi d’orienter les aménagements pour la faune : cibler les bonnes espèces et positionner les nichoirs au bon endroit sur le château d’eau. Et ainsi d’avoir assuré la séquence ERC (Eviter, Réduire, Compenser) optimale.

Biodiversité et ouvrages d’art sont compatibles lorsque les solutions sont anticipées jusque dans le déroulement des travaux.
C’est dans ce contexte qu’en février 2020, Eiffage a renouvelé son partenariat avec la LPO, afin de continuer à préserver la biodiversité en réalisant de plus en plus d’actions vertueuses pour l’environnement.