Une politique d’achats responsables

Les achats représentent plus de 50% du chiffre d’affaires d’Eiffage. Les fournisseurs et sous-traitants sont une composante de la valeur, actuelle et future, du Groupe. Le travail collaboratif mené avec eux renforce la capacité d’innovation d’Eiffage, il participe à la mise en oeuvre du développement durable, et contribue à la performance des opérations et des projets. Préserver et accroître ce « capital fournisseur » est au centre des préoccupations d’Eiffage.

QUELQUES DATES CLÉS

Charte relations fournisseurs

Depuis 2010, Eiffage est signataire de la charte relations fournisseurs et achats responsables.

Cette charte prévoit la désignation d’un correspondant petites et moyennes entreprises, ou correspondant PME, pour assurer la médiation avec le Groupe en cas de litige suite à une contestation formulée par un fournisseur.

Cette démarche s’inscrit dans le dispositif « Médiateur des entreprises » (art. 36, loi Essoc). Eiffage a mis en place une adresse mail dédiée pour assurer la médiation avec le Groupe en cas de litige suite à une contestation formulée par un fournisseur. Cette démarche s’inscrit dans le dispositif « Médiateur des entreprises » (art. 36, loi Essoc)

En cas de besoin, contactez : mediation.achats@eiffage.com

Notre capacité à animer de façon élargie la relation fournisseurs dans de multiples domaines : innovation, logistique, maîtrise des coûts, évaluation des tiers et gestion des risques [...] nous permet de progresser rapidement dans notre stratégie bas carbone, [...] et de faire face à des imprévus. C'est en associant notre écosystème que nous ferons plus vite la différence.

Benoît de Ruffray Président-directeur général d’Eiffage

Gestion des risques et conformité

Eiffage a mis en place une charte d’engagements des achats dédiée à tous les collaborateurs ayant une activité achat.

Prévenir la corruption (loi Sapin 2)
Au sein du Groupe, il est formellement interdit d’offrir ou accepter des rétributions indues ou consentir des avantages infondés, directement ou par l’intermédiaire d’un tiers, à toute personne dans le but d’obtenir un traitement de faveur ou d’influencer l’issue d’une négociation.

Le devoir de vigilance
La loi sur le devoir de vigilance du 27/03/2017 impose la mise en oeuvre d’un plan de vigilance afin d’identifier et de prévenir les risques d’atteintes grave à l’environnement, la santé et la sécurité des personnes ainsi qu’aux droits humains et les libertés fondamentales de fournisseurs avec lesquels une relation commerciale suivie est établie.

RSE & fournisseurs
Tous les fournisseurs et sous-traitants sous contrat-cadre avec le groupe Eiffage doivent répondre à une évaluation RSE. Cette dernière porte sur différents éléments comme l’égalité des chances, le respect des individus, la politique sécurité et la prévention, le risque éthique des affaires ou encore les enjeux environnementaux.

 

Découvrir aussi