• fr

Nos engagements
pour le climat

Eiffage déploie depuis plus de 10 ans une politique bas carbone ambitieuse et innovante. Écoquartiers démonstrateurs, initiatives de mécénat, projets de recherche pionniers… Le Groupe fait de la construction bas carbone une opportunité pour faire la différence. Retour sur une décennie d’engagement.

2007 : inventer la ville post-carbone avec le laboratoire Phosphore

Alors que le monde s’urbanise de plus en plus, notre laboratoire de prospective sur la ville durable, baptisé Phosphore, créé en 2007, conçoit et met en œuvre des innovations au service des villes de demain, bas carbone, sûre, et intelligente.   
 
Ce laboratoire fonctionne selon une approche pionnière systémique de l’aménagement urbain, fondée sur l’application virtuelle d’une taxe carbone de nature punitive qui annihile la marge bénéficiaire. Sur la base de ce « stress scenario », testé à Marseille, Strasbourg et Grenoble, des projets de transformation durable et bas carbone virtuels de plusieurs quartiers ont été proposés. L’ensemble des résultats est en accès libre sur le site internet eiffage-phosphore.com.  

Ces travaux de recherche fondateurs ont ensuite été mis en application à partir de 2012, au profit de Smartseille 1 et Smartseille 2, écoquartiers situés à Marseille, puis en 2017 dans l’écoquartier LaVallée à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine). 

En savoir plus sur le laboratoire Phosphore   

2018 : Eiffage, signataire du pacte finance climat porté par Jean Jouzel

Pacte Finance Climat

En avril 2018, Eiffage devient signataire et mécène du Pacte Finance Climat, une initiative de l’association « Agir pour le climat » créée par le climatologue Jean Jouzel, ancien vice-président du Groupement international d’experts sur le climat (GIEC) et co-prix Nobel de la paix 2007. 

L’objectif est de négocier au plus vite un « plan Marshall du climat », pour financer pendant 30 ans, et massivement, la transition énergétique au sein de l’Union européenne.  

En savoir plus
Charte

2020 : le premier rapport climat établi selon la norme TCFD

Le Groupe a adopté la feuille de route de l’Union européenne sur le reporting climat des entreprises et s’aligne sur la trajectoire de 2° adoptée par l’Accord de Paris en 2015. Ainsi, nous suivons et adoptons les recommandations de la Task force on Climate-related Financial risk Disclosures (TCFD) du Conseil de stabilité financière du G20 en matière de communication des informations extra-financières.  

Dans ce cadre, nous avons publié en avril 2020 notre premier rapport climat. Nous y montrons comment la gouvernance du Groupe a été repensée pour intégrer le défi climatique sur l’ensemble de la chaîne. Nous y développons notre vision responsable, qui passe par l’innovation, la maîtrise du risque et la mesure de nos engagements. Nous y identifions également les différents risques qui découlent du changement climatique et qui mettent nos activités en danger, qu’il s’agisse de risques physiques sur nos chantiers et sites industriels ou de risques de transition (risque fiscal, risque d’attractivité de la marque employeur, etc.).  
 
Le rapport climat comprend également le plan d’action bas carbone du Groupe, assorti d’objectifs chiffrés de réduction de son empreinte carbone, selon un calendrier précis. Il permet également de mettre en exergue nos activités « climato-compatibles », avec l’objectif de les développer afin d’accélérer la décarbonation de nos métiers.

Voir aussi
Engagements