Scrollez

Concessions et PPP

LGV
Bretagne-
Pays de la Loire

Maine, France
Eiffage Concessions

182 kilomètres
de voie ferrée,
240 ouvrages d’art

Eiffage,
acteur du territoire

Inaugurée le 1er juillet 2017, prolongement de la ligne Paris-Le Mans lancée en 1989, la LGV « BPL » (Bretagne-Pays de la Loire) est le plus grand chantier jamais réalisé par Eiffage. Plus de 3,3 milliards d’euros ont été investis pour la réalisation de la LGV par l’ensemble des partenaires dont près de 3 milliards dans le cadre du PPP signé en 2011 entre SNCF Réseau et Eiffage Rail Express (ERE), la filiale dédiée du Groupe. En contrepartie, l’État versera à ERE des loyers jusqu’en 2036.

Un projet exceptionnel : 182 kilomètres de ligne nouvelle, 240 ouvrages d’art dont 11 viaducs, huit jonctions aux lignes existantes (soit 32 kilomètres supplémentaires), deux bases de travaux de maintenance. Pour le mener à bien, Eiffage s’est doté d’une filiale dédiée, ERE qui fait du ferroviaire un métier du Groupe à part entière. Avec le concours de toutes les branches du Groupe, ce sont 4 500 collaborateurs qui ont été mobilisés au plus fort du chantier, concentré sur seulement cinq années.

Au nom
de l’environnement
et de l’histoire

Avec 218 hectares de bois replantés, 477 hectares d’habitats recréés, 275 ouvrages hydrauliques édifiés le long de la ligne pour faciliter la circulation des animaux auxquels s’ajoutent 27 corridors pour le passage de la grande faune, le projet LGV BPL est exemplaire sur le plan environnemental.

Il l’est aussi au niveau culturel : financés par ERE, les travaux de fouille archéologique préventive ont permis l’ouverture de 45 chantiers entre 2011 et 2013. Dans ce cadre, ont été mis au jour un gisement de silex vieux de 40 000 à 50 000 ans en Mayenne, ou encore d’anciennes mines de fer au nord du Mans.

Naissance
d’une filiale dédiée

C’est une première : Eiffage assure également la maintenance de la voie, via sa filiale Opere (opérateur de la ligne Eiffage Rail Express). Une filiale qui compte une centaine de collaborateurs aux métiers très spécifiques en charge de l’entretien des équipements ferroviaires hors voies (alimentation électrique, signalisation, etc.), de la voie, des ouvrages d’art, des bassins et des espaces à l’intérieur des clôtures. Opere dispose aussi d’un matériel de haute technologie, et notamment de deux trains équipés de nacelles et de plateformes élévatrices. Un investissement de plusieurs millions d’euros, qui signe la naissance d’un nouveau métier pour le Groupe.

Le ferroviaire est devenu avec la réalisation de la LGV BPL un métier à part entière d’Eiffage. Le savoir-faire que nous avons acquis nous permettra de participer au mieux aux grands programmes de modernisation et de rénovation du réseau ferroviaire.

Marc Legrand
Ancien président d’Eiffage Rail Express, aujourd’hui directeur d’Eiffage Concessions