Scrollez

Innovation

Détection
des contresens
sur autoroute

APRR, AREA

L'autoroute, toujours plus sûre

Sécurité « haute technologie »

Les cas de conducteurs qui s'engagent à contresens sur les autoroutes, ou qui y font demi-tour, sont malheureusement fréquents. L’observatoire ad hoc créé par APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône), filiale d'Eiffage, révèle qu'en moyenne, un à deux contresens sont constatés chaque semaine sur l’ensemble du réseau. Or les contresens, lorsqu'ils provoquent un accident, ont des conséquences proportionnelles à la vitesse des véhicules impliqués. Ils sont même mortels dans un cas sur deux. Les conducteurs en cause ont des profils communs : des personnes âgées victimes de désorientation, ou des automobilistes dont le jugement est aboli par la consommation d'alcool ou de stupéfiants.

Pour contrer ce phénomène, APRR et AREA mènent une expérimentation sur l’A48 depuis 2014, et sur l'A432 depuis 2015. Des tronçons y sont équipés de boucles de comptage, de caméras thermiques et de radars Doppler qui permettent de détecter à coup sûr un véhicule circulant en contresens. Immédiatement avertis, les PC lancent alors une alerte sur les panneaux à message variable et sur l'antenne d'Autoroute Info, afin de prévenir du danger les autres conducteurs. Sélectionnée parmi les 19 finalistes du Prix Innovation 2017 délivré par le ministère de l'Intérieur, l'expérimentation se poursuit sur les réseaux APRR et AREA.