node /sites/eiffage-v2/home/media/actualites/area-news-block__inner/liste-dactualites-eiffagecom/7444

Grâce à Tabelec, marque expertise d’Eiffage Énergie Systèmes, les tableaux électriques passent, eux aussi, au 4.0 !

23.08.2019
Grâce à Tabelec, marque expertise d’Eiffage Énergie Systèmes, les tableaux électriques passent, eux aussi, au 4.0 !

Marque expertise spécialisée dans la conception et la construction de tableaux basse tension Tabelec travaille à la digitalisation de l’ensemble des informations de ses armoires électriques. C’est un savoir-faire à la fois novateur et porteur qui se trouve à la croisée des chemins de nos quatre marques expertise marchés : Clemessy, Terceo, Expercité et Dorsalys.

Implanté à Mulhouse depuis 1937, Tabelec est aujourd’hui l’un des cinq plus gros « tableautiers » de France. De l’étude à la fabrication d’armoires électriques basse tension, ses 125 employés travaillent sur près 7 000 m2 aux côtés des équipes d’Eiffage Énergie Systèmes - Clemessy. « Nos clients sont principalement des installateurs ou des industriels. Pour mieux cerner leur besoin, nous menons une étude technico-économique en amont de chaque projet ; ce qui nous permet de définir un le cout de réalisation au plus juste. L’équipement que nous leur préconisons alors est toujours une pièce unique qui répond à un besoin spécifique », indique Éric Barbier, responsable de Tabelec. Nos collaborateurs ont ainsi fabriqué des armoires électriques sur-mesure pour EDF, déployées sur l’EPR de Flamanville, notamment, et dans le cadre du programme Diesel d’Ultime Secours, destiné à renforcer la sécurité de ses centrales nucléaires. Ils travaillent aussi avec Aéroports de Paris et sur le pas de tir d’Ariane 6, pour assurer la distribution électrique et l’alimentation des équipements. 

« Depuis de nombreuses années maintenant, nos armoires électriques sont commandées à distance par des automates industriels, auxquels elles sont reliées par des câbles. Mais, grâce aux évolutions technologiques, elles peuvent désormais être pourvues de composants "nativement" connectés, tels que des disjoncteurs, des contacteurs, des interfaces Hommes/Machines etc. Ces différents composants sont munis de systèmes embarqués qui les connectent directement à internet et qui permettent d’intervenir sur le pilotage et visualiser les consommations, les températures ou l’humidité, par exemple », poursuit-il. 
Mais il ne suffit pas d’installer ces composants sur tous les TGBT du marché. Encore faut-il organiser les informations qu’ils communiquent et s’en servir pour piloter les armoires électriques via des interfaces connectées à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Aussi, pour accompagner les clients dans cette phase de transition et les convaincre du bien-fondé de cette innovation, Tabelec a installé ces équipements dans son showroom aux portes de ses ateliers. « Lorsqu’un client potentiel s’intéresse à une voiture qu’il n’a encore pas vue en circulation, il se rend d’abord chez un concessionnaire pour la découvrir et voir si elle cadre avec ses besoins. Le principe est le même dans notre showroom, où plusieurs TGBT 4.0 opérationnels nous permettent de les convaincre par la démonstration », se réjouit-il. 

Cette expertise, qui a d’ores et déjà fait ses preuves auprès de clients du secteur tertiaire, risque de faire bien des émules sur l’ensemble des marchés couverts par Eiffage Énergie Systèmes. Liée à l’essor de l’internet des objets (IoT), cette offre contribue, en effet, à révolutionner nos métiers, faisant une nouvelle fois la preuve de leur nécessaire complémentarité.

Crédits photo : © Chlorophylle