Fondation Eiffage : réinsertion sociale et professionnelle de personnes détenues en fin de peine

24.06.2021
Fondation Eiffage : réinsertion sociale et professionnelle de personnes détenues en fin de peine

Depuis mars 2020, la Fondation Eiffage s’est engagée auprès de quatre structures dans le domaine de la réinsertion socio-professionnelle de détenus en fin de peine. Découvrez les quatre projets innovants parrainés par des collaborateurs du Groupe dans l’Aude, la Loire Atlantique, la Drôme et les Hauts-de-Seine.  

Le placement à l’extérieur est une forme d’aménagement de peine qui permet à une personne ayant effectué une peine de prison ferme de quitter l’établissement pénitentiaire afin d’exercer une activité professionnelle dans un organisme dédié. Le placement à l’extérieur est particulièrement adapté pour les publics ayant effectué de longues peines, présentant des difficultés sociales et/ou d’insertion ou encore des problématiques d’addiction. Il implique un encadrement et un accompagnement socio-judiciaire et éducatif mené par une association qui travaille étroitement avec les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP). Après plusieurs années sous écrous, il évite les « sorties sèches » qui sont un facteur important de récidive et permet un retour progressif à l’autonomie. En effet 63 % des personnes ayant acquitté leur peine de détention sans accompagnement se retrouvent à nouveau sous main de justice dans les 5 ans suivant leur libération. Ce qui est révélateur de la nécessité de développer des aménagements de peine, cette information est corroborée par l’expérience menée par la ferme de Moyembrie qui indique un taux de récidive très faible des personnes en placement extérieur : 6 %.   

La Fondation Eiffage accompagne quatre structures qui ont mis en place le dispositif de placement extérieur : deux fermes agro-écologiques, développées sur le modèle reconnu et éprouvé de la ferme de Moyembrie en Picardie, née dans les années 90 au sein du mouvement Emmaüs, un chantier d’insertion et une péniche proposant un accompagnement global des détenus.  

Depuis mars 2020, la Fondation Eiffage soutient Emmaüs Lespinassière dans l’Aude, une ferme agro-écologique lancée en mai 2018 qui propose un accompagnement global des détenus en fin de peine pour favoriser leur réinsertion sociale et lutter contre la récidive. Six salariés résidents travaillent sur une activité de maraîchage biologique et sont en même temps logés sur place. Une convention a d’ailleurs été signée entre Emmaüs France et l’administration pénitentiaire pour essaimer le modèle dans chacune des dix inter-régions.  Les fermes de Moyembrie et Lespinassière ont accompagné plus de 500 personnes depuis leur création, elles proposent un accompagnement optimal de six à douze mois pour les détenus et permettent un taux de sortie positive vers l’emploi ou la formation qui oscille entre 40 et 60 %. La Fondation a participé à la rénovation écologique du bâtiment principal d’Emmaüs Lespinassière avec le parrainage de Rémy Vast, Chef d’équipe au sein d’Eiffage Energie Systèmes.  

Elle soutient aussi l’association Sources d’Envol à Saint-Gildas-des-Bois en Loire-Atlantique depuis novembre 2020, une autre ferme agro-écologique fondée sur le modèle de celle de Moyembrie qui utilise également l’agriculture biologique et l’élevage laitier. Alexis Lechopier, responsable de développement au sein d'Eiffage Immobilier parraine le projet. 

La Fondation soutient également depuis novembre 2020, la Sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence de la Drôme à Puygiron qui accompagne depuis 1948 des jeunes de la protection de l’enfance ou sous main de justice. L’association octroie à ses bénéficiaires un logement autonome et leur permet de bénéficier d’un accompagnement social et professionnel renforcé. Depuis 2014, elle porte les Ateliers du Jabron qui accompagne des détenus pour éviter la récidive et favoriser leur réinsertion socio-professionnelle au travers de chantiers d’insertion dans les domaines de la palefrenerie, de l’entretien des espaces verts et du second-œuvre du bâtiment. Le projet est parrainé par Olivier Votte, conducteur de travaux chez Eiffage Route. 

Enfin, depuis novembre 2020 la Fondation Eiffage soutient l’association Wake up Café qui propose depuis 2014 un accompagnement global de personnes ayant connu une peine de prison ferme grâce à un parcours de trois semaines en détention puis un accompagnement personnalisé et sur mesure à leur sortie. Les personnes accompagnées, les « wakers » s’engagent à intégrer une communauté d’entraide. Résultat : moins de 9 % de récidive dans les cinq ans suivant leur libération et un retour à l’emploi ou une formation pour 60% d’entre eux à la fin de l’accompagnement. Pour répondre au besoin grandissant d’accompagnement des personnes détenues, l’association ouvre de nouvelles antennes en France notamment une péniche à Boulogne-Billancourt sur laquelle la Fondation va participer financièrement. Ibrahima NDiaye, responsable de programme, Eiffage Immobilier parraine le projet.  

Pour en savoir plus… 
Sur le placement extérieur

Sur la Fondation Eiffage

Vous pouvez vous aussi déposer un projet en ligne auprès de la Fondation Eiffage
Au préalable, il est conseillé de lire attentivement les critères de sélection de la Fondation Eiffage, puis vérifier l’éligibilité de votre projet auprès de la Fondation au 01 71 59 11 18.