Eiffage et Kier reçoivent l’ordre de service pour la phase travaux du projet HS2 au Royaume-Uni

15.04.2020
Eiffage et Kier reçoivent l’ordre de service pour la phase travaux du projet HS2 au Royaume-Uni

La joint-venture Eiffage Kier, qui a récemment intégré deux nouveaux partenaires : BAM Nuttall et Ferrovial Agroman, vient de recevoir l’autorisation de démarrage des travaux par HS2 Limited. Les équipes peuvent désormais lancer les études d’exécution et la construction d’une section de 80 kilomètres de la Phase 1 de la LGV HS2, de Londres à Birmingham.

Le projet comprend la réalisation des lots C2 et C3 de la future ligne à grande vitesse. Ce tronçon comprend 15 viaducs, 5 kilomètres de tranchées couvertes, 22 kilomètres de rétablissements routiers, 67 ouvrages de franchissement et 30 millions de mètres cubes d’excavation. Le montant total du contrat, incluant la phase de conception initiale et de développement déjà réalisée, est de 2,269 milliards de livres sterling (environ 2,6 milliards d’euros).

Les travaux de construction doivent commencer dans le courant de cette année.

Depuis le lancement de la phase de conception initiale et de développement en 2017, la joint-venture a réalisé l’avant-projet détaillé et les reconnaissances géotechniques. Un site expérimental dédié aux études de sol a été mis en place dans le Warwickshire. Une plateforme numérique y a été développée afin de consolider toutes les données relatives aux terrassements et de mesurer en temps réel l’avancement des travaux. Ces données contribueront à réduire significativement les coûts et l’empreinte carbone, tout en améliorant la productivité et la sécurité des opérations.

Avec le soutien du CITB Construction Skills Fund, 300 personnes ont été formées aux métiers de la construction et du génie civil dans le centre de formation de la joint-venture où des cours sont dispensés par le Buckinghamshire College Group. Grâce à ces cursus entièrement gratuits, les participants se voient offrir de nouvelles perspectives professionnelles dans le secteur du BTP.

L’intégration de BAM Nuttall et Ferrovial Agroman permet de renforcer la joint-venture (35 % Eiffage ; 35 % Kier ; 15 % BAM Nuttall ; 15 % Ferrovial Agroman) et d’en accroître les capacités – notamment en nombre de travailleurs qualifiés sur la section centrale du projet. Ferrovial Agroman fait bénéficier la joint-venture de ses 60 ans d’expérience dans le milieu ferroviaire, dont les 30 dernières années consacrées à la réalisation de lignes à grande vitesse dans le monde entier, à l’instar du réseau espagnol qu’il a construit à hauteur de 25 % et dont il assure la maintenance à hauteur de 55 %. BAM Nuttall et Ferrovial Agroman apportent par ailleurs leur connaissance du projet HS2 pour lequel ils réalisent actuellement les travaux préparatoires de la section centrale en tant que membre de la joint-venture Fusion à hauteur des deux tiers.

Benoît de Ruffray, président-directeur général d’Eiffage précise : « Eiffage et ses partenaires se félicitent de l’annonce faite par le gouvernement britannique concernant la nouvelle ligne à grande vitesse HS2. Nous sommes très fiers de contribuer à ce projet qui est devenu possible grâce à l’approche collaborative mise en place par HS2 Ltd depuis 2017. Quelles que soient les difficultés auxquelles les pays sont actuellement confrontés, nous saurons surmonter cette crise et mener à bien ce projet ambitieux. »

Lire le communiqué de presse