Amiens Métropole confie les travaux d’électricité du Musée de Picardie aux équipes Terceo

06.12.2019
Amiens Métropole confie les travaux d’électricité du Musée de Picardie aux équipes Terceo

L’un des plus beaux musées de France, le musée des beaux-arts de Picardie, fait peau neuve. Pilotés par Amiens Métropole, maître d’œuvre du chantier, les travaux de rénovation et d’extension s’achèvent. Nos électriciens ont pris part à ce chantier dans un lieu emprunt d’histoire, puisque ce monument picard, inauguré en 1867, a été classé en 2012.

Afin de pouvoir présenter au public des œuvres remisées jusqu’alors par manque de place, le musée a fait l’objet d’une importante rénovation sur 8 400 m², auxquels s’ajoutent désormais 2 850 m² d’extension. Porté à 5 000 m², l’espace d’exposition pourra accueillir de vastes collections de peintures, de sculptures et d’objets d’arts.

Pour alimenter le Musée de Picardie en courant fort, nos collaborateurs ont mis en service un poste HT/BT équipé d’un transformateur 630 kVA, ainsi qu’un poste préfabriqué à vocation provisoire. Ils ont aussi installé un Tableau général basse tension (TGBT), ainsi qu’une vingtaine de tableaux divisionnaires (dix équipements neufs et dix autres remaniés). Les scénarios d’éclairages destinés à la mise en valeur des œuvres présentées ont nécessité l’installation de 1800 points d’éclairage équipés de « ballasts électroniques gradables » de type DALI, offrant la possibilité de moduler le flux de lumière à la source.

Également en charge des installations de courant faible, notre équipe d’électriciens a pourvu le bâtiment de 250 points de détection incendie (en utilisant diverses technologies : optique, optique radio, thermique, linéaire et multiponctuel de fumées). Elle a aussi mis en service un répartiteur général informatique et cinq sous-répartiteurs (dont un provisoire). Pour que le musée soit plus sûr, plus confortable et plus performant, nos spécialistes ont installé, par ailleurs, un système de Gestion technique du bâtiment (GTB) comportant 1 000 points de contrôle. Ils sont également intervenus dans le nouvel amphithéâtre, où un ensemble d’équipements audiovisuels de dernière génération a été installé.

Ce beau chantier de rénovation doit s’achever avec l’année 2019, extension comprise. L’ouverture du musée au public est prévue pour le 1er mars 2020, le temps de mettre en œuvre la muséographie et d’installer les collections dans leur nouvel écrin.

Crédits photo : © Jean-Christophe Hecquet