A36-Sevenans : un projet d'envergure inauguré

16.01.2020
A36-Sevenans : un projet d'envergure inauguré

Mardi 14 janvier 2020, le nouvel échangeur de Sevenans et les aménagements qui en découlent ont été inaugurés par Philippe Nourry, président-directeur général d'APRR et David Philot, préfet du Territoire de Belfort, en présence de nombreuses personnalités.

Ce projet de réaménagement de l’échangeur A36/N19 s’inscrit dans le cadre du Plan de relance autoroutier signé en 2015 entre l’État et APRR.
Trois ans après le lancement du chantier, l’échangeur est opérationnel. Il a d'ailleurs été mis en service il y a quelques semaines en décembre 2019, avec quelques mois d’avance sur le calendrier initial !

L'aménagement de l'échangeur comprend :

• la création d'un nouveau barreau autoroutier de liaison entre l'A36 et la N19 d'environ 1 km comportant 4 voies d'entrecroisement, accompagné de la création d'un échangeur A36/N19. La réalisation complète de cette infrastructure a permis d'améliorer les échanges entre ces deux axes ;

• la restructuration des échanges entre la N19 et la D437, avec la création d'un échangeur au nord de la D437 et la modification de l'échangeur au sud ;

• la mise à 2 x 2 voies de la N19 sur environ 4 km.

Améliorer la dynamique d'un territoire

En améliorant l'échangeur existant et en ajoutant un nouveau système d'échange au nord, la circulation devient plus fluide et plus sûre. Les nouveaux aménagements avec bretelles et voies à sens unique permettent d'accroître considérablement la sécurité en évitant tout risque de collision frontale.

Fruit d'une collaboration étroite avec les collectivités locales, ce projet favorise le dynamisme du territoire. Les équipements majeurs que sont la gare Belfort-Montbéliard TGV, l'hôpital Nord Franche-Comté ou encore la zone d'activités « La Jonxion », voient leur desserte améliorée grâce à l'aménagement de ces nouvelles infrastructures routières.

Un grand bravo à toutes les équipes APRR engagées sur cette opération ambitieuse et complexe, réalisée dans des délais extrêmement serrés.

Crédit photo : Erolf Productions