Visite ministérielle au viaduc de Millau

26.04.2021
Visite ministérielle au viaduc de Millau

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a été reçu par Philippe Nourry, président des concessions autoroutières d’Eiffage, au viaduc de Millau vendredi 23 avril dernier, dans le cadre du plan « Ponts connectés » qui vise à soutenir l’innovation dans le domaine de la surveillance des ouvrages d’art.
 

Fin 2020, l’État avait lancé un appel à projets baptisé « Ponts connectés » afin de faire émerger de nouvelles méthodes et de nouveaux outils pour assurer la maintenance des ouvrages d’art. En effet, leur surveillance et leur entretien constituent un enjeu majeur de sécurité pour tous les usagers. Les dernières innovations en matière d’objets connectés, de traitement de données et d’intelligence artificielle offrent un potentiel important en complément des méthodes traditionnelles d’inspections visuelles.
 
Sur les 39 dossiers reçus, 17 lauréats ont fait l’objet d’une présentation à Millau, vendredi 23 avril dernier. C’est ainsi que Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a été accueilli au Viaduc, par Philippe Nourry, président des concessions autoroutières d’Eiffage, et Emmanuel Cachot, directeur général délégué de la Compagnie Eiffage du viaduc de Millau.
 
Parmi les équipes lauréates, on compte un projet porté par le groupe APRR. Ce dernier a pour objectif de détecter la corrosion des haubans et des câbles de ponts grâce à des capteurs autonomes RFID (Radio frequency identification). Ainsi, une fois immergés dans la zone d’enrobage puis interrogés, les capteurs repèrent le début d’une corrosion initiée par la présence d’ions chlorures.

Les 17 projets retenus vont pouvoir démarrés dans les prochains mois, grâce au financement de 8 M€, dont la moitié est apportée par l’État. Leur mise en œuvre sera accompagnée par le Cerema, l’établissement public de l’État référent pour l’expertise publique sur les ouvrages d’art, dont Pascal Berteaud, directeur général, était présent vendredi 23 avril à Millau.
 
(c) Photo Camille Baduel