retour

Chartres Métropole confie la construction d’une centrale de cogénération biomasse à Clévia

12.12.2018
Scrollez
Chartres Métropole confie la construction d’une centrale de cogénération biomasse à Clévia

En charge de la production et de la distribution de chaleur et d’électricité sur l’agglomération de Chartres, la Société publique locale (SPL) Chartres Métropole Énergies a récemment entrepris la modernisation et l’extension de son réseau de chauffage urbain. Les équipes de Clévia ont été mandatées pour la construction d’une centrale de cogénération biomasse, afin d’alimenter la métropole chartraine.

La centrale de cogénération de Gellainville (28) doit fournir de la chaleur et de l’électricité par combustion de bois de biomasse (issu de plaquette forestière, de bois d’élagage et d’entretien des espaces verts, d’écorces, etc.) et de déchets de bois (ou bois de récupération provenant de démolitions, d’emballages et de collectes). Le système installé par nos spécialistes fonctionnera en co-incinération et permettra de fournir de l’énergie en valorisant majoritairement du bois de récupération (75 %) et de plaquette forestière (25 %).

Le cycle eau-vapeur conçu par nos équipes de spécialistes de la thermique industrielle comprend ainsi l’installation d’une turbine à vapeur (à condensation sous vide) et de l’aérocondenseur associé. Ce dispositif doit permettre de transformer le surplus de chaleur produit en électricité. Nos collaborateurs devront aussi mettre en service un échangeur de chaleur (ou condenseur de vapeur) permettant d’injecter de l’eau chaude à 105° C dans le réseau de chaleur de la ville.
En optimisant sa production d’utilités (ou fluides énergétiques, tels que l’eau osmosée ultrapure, l’eau de refroidissement et l’air comprimé séché), la centrale de Gellainville produira de l’énergie durable dans le plus grand respect des normes environnementales en vigueur.

Le chantier sera livré en février 2019.

Crédit photo : © Eiffage Énergie Systèmes