retour

Eiffage représenté au conseil scientifique et technique à Djibouti

03.12.2018
Scrollez
Eiffage représenté au conseil scientifique et technique à Djibouti

Eiffage a été invité par l’office national de l’eau et de l’assainissement de Djibouti et l’association africaine de l’eau pour présenter le projet PEPER de Djibouti aux 80e assises du conseil scientifique et technique.
  

Les 80e assises du conseil scientifique et technique (CST) se sont déroulées du 19 au 23 novembre 2018 à Djibouti sous le thème : Innovations technologiques au service de l'amélioration des performances et des rendements des opérateurs d'eau et d'assainissement en Afrique. 
Le CST est l'organe permanent de l'association africaine de l’eau (AAE) constitué par les membres de l’association et a pour mission d’étudier les problèmes et proposer des solutions aux problématiques liées au secteur de l’eau et de l’assainissement. 
Organisée par l’office national de l’eau et de l’assainissement de Djibouti (ONEAD) en collaboration avec l’AAE, la cérémonie inaugurale de cette conférence s’est tenue lundi 19 novembre dernier au palace Kempinski.

Le ministre de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des Ressources Halieutiques, Mohamed Ahmed Awaleh, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Dr. Nabil Mohamed Ahmed, le directeur général de l’ONEAD, Mohamed Fouad Abdo, le président du CST, Dr. Papa Samba Diop, le directeur exécutif de l’AAE, Sylvain Usher, une centaine de délégués issus de 44 pays d’Afrique et d’Europe, des représentants de grandes multinationales et d’industries du secteur de l’eau et de l’assainissement ont pris part au déroulement de cet évènement fort important pour la santé des populations africaines.

Inauguration de l’exposition par le ministre de l’agriculture, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et le directeur général de l’ONEAD

Le choix de la tenue de cette conférence à Djibouti n’est pas anodin car Djibouti a fait des progrès ces dernières années dans ce domaine. En effet, la problématique de l’eau est en train d’être résolue grâce à la réalisation d’un projet d’adduction d’eau transfrontalier depuis l’Ethiopie et surtout le démarrage des travaux de l’usine de dessalement de l’eau de la mer de Doraleh réalisés par Eiffage en groupement avec l’entreprise Tedagua.

À ce titre, notre entreprise a été invitée à présenter le projet PEPER, l’usine de dessalement d’eau de mer, qui sera opérationnelle en 2020 et qui fournira 22 500 m³/j extensible à 45 000 m³/j. 

Présentation d'Eiffage et du projet PEPER

Après le message de bienvenue, Mohamed Fouad Abdo a mis l’accent sur les conditions climatiques et la forte urbanisation qui causaient de difficultés pour assurer l’approvisionnement de l’eau à la population de Djibouti et sur la stratégie élaborée afin de couvrir les besoins en eau de la population.

Nos équipes ont reçu la visite du Premier ministre de Djibouti, son Excellence M. Abdoulkader Kamil Mohamed dans le stand Eiffage

Le ministre de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des Ressources Halieutiques, Mohamed Ahmed Awaleh a surligné l’importance du partage et du dialogue et a par la suite inauguré une exposition et a visité des stands sur lesquels les industriels et les entreprises des secteurs de l’eau et de l’assainissement ont prodigué leurs savoir-faire. 

Jeudi 22 novembre, nos équipes ont proposés une visite privée du chantier de l’usine de dessalement.
Amara Fofana, conseiller du directeur général de la société des eaux de Guinée, Antoine Olea, directeur général adjoint de la Congolaise des eaux et Gosso Francois Olivier, directeur production Abidjan, nous ont honorés de leur présence.