retour

Eiffage aux bons soins de la digue Carnot à Boulogne-sur-Mer jusqu’en 2018

27.10.2017
Scrollez
Eiffage aux bons soins de la digue Carnot à Boulogne-sur-Mer jusqu’en 2018

Les équipes du Groupe réalisent le renforcement et le confortement de l’ouvrage, créé au XIXsiècle. Un chantier de 11,6 millions d’euros. Des travaux qui font notamment appel à une barge presque unique au monde, l’Atlantis, propriété d’Herbosch-Kiere.
 

La digue Carnot à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), un ouvrage dont la construction remonte au XIXe siècle, n’avait pas bénéficié de travaux de confortement depuis vingt ans. Or la digue, qui a été construite par tronçons entre 1880 et 1958, et qui s’étend sur de plus de 3 kilomètres, a un rôle majeur dans la protection de la ville et de son port.
 
Les équipes d’Eiffage ont été retenues pour combler les cavités, fabriquer et poser des enrochements et des blocs de béton. Eiffage Génie Civil, Eiffage Travaux maritimes et fluviaux et Herbosch-Kiere, filiale d’Eiffage Benelux spécialisée dans les travaux portuaires, fluviaux et maritimes, sont engagées à parts égales.

584 blocs de béton
Lancé en avril 2017, le chantier a d’abord débuté à terre avec la préfabrication et le stockage des 584 blocs de béton nécessaires dont le poids atteint de 33 à 50 tonnes. Une partie de ces blocs a été posée au mois d’octobre au moyen d’une barge presque unique au monde, l’Atlantis, propriété d’Herbosch-Kiere.

Une grue est installée à même le navire. Guidée par GPS, elle permet de déposer en mer les blocs de béton, au pied même de l’ouvrage. Fin octobre, l’intégralité des blocs était posée.


 
Les travaux sont désormais interrompus en raison du risque de houle. Ils reprendront au printemps avec la réalisation de 3 300 m3 de géoblocs (poches géotextiles remplies de béton coulé en place) et la réparation de 5 000 m2 de maçonnerie existante. L’ensemble de ces travaux seront réalisés à marée basse pour se terminer en décembre 2018.