retour

Covoiturage : APRR passe à la vitesse supérieure

24.10.2017
Scrollez
Covoiturage : APRR passe à la vitesse supérieure

Sept nouvelles lignes de covoiturage courte distance ont été lancées par le groupe APRR en septembre dernier en partenariat avec iDVROOM, filiale de la SNCF, ainsi qu’une toute première ligne de covoiturage dédiée aux collaborateurs d’APRR et d'AREA entre les sites majeurs de Lyon et Dijon.
A
vec la ligne Lyon/Bourgoin-Jallieu, testée depuis novembre 2016 et étendue aujourd’hui jusqu’à Grenoble, l’offre d’APRR supportée par l’application POP & VROOM passe à huit trajets desservis quotidiennement sur son réseau autoroutier.
Les explications d’Alexandre Claude, chef du département innovation & développement d’APRR.
 

Vous avez lancé en novembre 2016 une ligne test de covoiturage entre Lyon et Bourgoin-Jallieu, près de Grenoble dans l’Isère. Quel bilan en tirez-vous aujourd’hui après presque un an de fonctionnement ?
Le bilan est positif. Cette ligne fonctionne comme une ligne de transport en commun avec huit points d’arrêts entre les deux villes. Et l’application mobile POP & VROOM permet aux conducteurs et aux passagers de se faire connaître aisément et de manière très flexible. Nous dénombrons plusieurs dizaines de covoiturage réalisés tous les mois, principalement pour des déplacements de type domicile-travail. À la fin du printemps 2017, quelque 850 utilisateurs s’étaient déjà inscrits et plus de 1 000 trajets avaient été déposés.
Cette ligne test monte clairement en puissance : elle permet à la fois de faciliter l’accessibilité de Lyon et de Grenoble aux heures de pointe tout en encourageant l’utilisation des aires de covoiturage aux abords des entrées d’autoroutes. C'est pourquoi nous l’avons étendue jusqu’à Grenoble.
 
Quels sont les nouveaux axes de covoiturage qui ont été lancés le 20 septembre dernier en région Auvergne-Rhône-Alpes par APRR et pourquoi ce choix ?
En plus de l’axe Lyon/Grenoble, les six nouvelles lignes sont :

  •         Lyon/Chambéry
  •         Chambéry/Annecy
  •         Chambéry/Grenoble
  •         Monestier-de-Clermont/Grenoble
  •         Valence/Grenoble
  •         Ambérieu-en-Bugey/Lyon

Ces lignes ont été choisies pour apporter une offre complémentaire au TER en assurant une haute disponibilité aux heures de pointe et un accès sécurisé grâce aux parkings de covoiturage.
Et les tarifs sont attractifs par rapport au coût d’abonnement du train.
  

Pourquoi une ligne interne de covoiturage a-t-elle été récemment mise en œuvre au sein même du groupe APRR entre les sites de Lyon-Bron (Rhône) et Dijon-Saint-Apollinaire (Côte-d’Or). Quel est son fonctionnement et quels sont les retours attendus ?
Les deux sites de Lyon-Bron et Dijon-Saint-Apollinaire concentrent près d’un quart des collaborateurs d’APRR et AREA. De nombreux trajets entre ces deux pôles sont donc effectués tous les jours par les salariés. C’est l’occasion d’être exemplaires sur les thématiques des nouvelles mobilités dont on parle tant actuellement.
Xavier Rigo, directeur général adjoint du groupe APRR, en est d’ailleurs le principal supporter et ne manque pas de proposer systématiquement ses propres trajets, sur la ligne privée d’APRR !
En ce qui concerne son fonctionnement, il est simple. Après avoir téléchargé l’application POP & VROOM, le conducteur inscrit les horaires de son voyage, le « covoituré » qui cherche une place s’inscrit sur la ligne et est informé dès qu’une offre de voyage correspond à son heure de départ. Nous attendons de cette innovation interne plus de convivialité et de sécurité ainsi qu’une diminution de notre empreinte carbone.
 
Vous êtes intéressé ? Téléchargez l’application POP & VROOM sur Google Play ou sur IOS.