retour

Eiffage remporte, en groupement, deux lots de la phase 1 de la LGV Londres-Birmingham (HS2) au Royaume-Uni

17.07.2017
Scrollez
Eiffage remporte, en groupement, deux lots de la phase 1 de la LGV Londres-Birmingham (HS2) au Royaume-Uni

Eiffage, via sa filiale Eiffage Génie Civil, vient de se voir attribuer, en joint-venture intégrée avec les entreprises anglaises Carillion et Kier, deux lots de la phase 1 de la future ligne ferroviaire à grande vitesse HS2 (High Speed 2) qui reliera Londres à Birmingham en 2026.

Ces deux lots de génie civil (C2 et C3) situés au centre du tracé, dans les zones rurales des Midlands, représentent un total de 80 kilomètres de ligne ferroviaire réalisés en conception construction, pour un montant total de près de 1,6 milliard d’euros (1,4 milliard de livres).

Ces deux marchés d’envergure comprennent des travaux de terrassements, ouvrages d’art et rétablissements de communication (Toarc), représentant au total 23 millions de m3 de déblais, 14 viaducs, 86 ouvrages d’art et plus de 5 kilomètres de tranchées couvertes.

Le groupement réunissant les sociétés Arcadis, Setec et Cowi participera à la conception.

Quelques semaines après la mise en service de la LGV Bretagne-Pays de la Loire entre Le Mans et Rennes, Eiffage confirme ainsi son savoir-faire en matière de grande vitesse ferroviaire et son statut d’acteur européen majeur sur le marché des grands projets d’infrastructures complexes. Un savoir-faire qui allie des compétences techniques, d’organisation, de concertation, de formation, d’insertion et d’intégration des contraintes locales.

Lire le communiqué de presse