retour

Expérimenter des « territoires zéro chômeur de longue durée »

03.03.2017
Scrollez
Expérimenter des « territoires zéro chômeur de longue durée »

La Fondation Eiffage soutient le projet pilote d’ATD Quart Monde en Meurthe-et-Moselle. Le mouvement ATD Quart Monde conduit une expérimentation qui a pour objectif de résorber le chômage de longue durée. Parmi les dix territoires habilités en 2017, quatre ont créé des « entreprises à but d’emploi » et commencé à recruter des salariés en CDI.

Depuis près de 60 ans, ATD Quart Monde agit en faveur des plus exclus et démunis pour leur permettre d’obtenir des droits. Le mouvement ATD Quart Monde a lancé une expérimentation visant à résorber le chômage de longue durée. En France, près de 2,5 millions de personnes sont au chômage depuis plus d’un an. Le mouvement est parti d’un triple constat : « personne n’est inemployable ; ce n’est pas le travail qui manque ; ce n’est pas l’argent qui manque ». 

L’idée est de partir des savoir-faire et compétences de ces chômeurs qui réaliseront ensuite des activités répondant à des besoins non satisfaits des territoires parce qu’ils sont insuffisamment lucratifs pour le marché classique. Ces emplois, en CDI et rémunérés au SMIC, seront à terme financés (à 70 %) par la réaffectation des sommes liées à la privation durable d’emploi (RSA, CMU, etc.). Au démarrage de l’expérimentation, le projet est financé par le fonds d’expérimentation territorial contre le chômage de longue durée, abondé par l’État et les collectivités territoriales volontaires. La Fondation Eiffage subventionne aussi cette expérience pilote.

Le 21 novembre 2016, dix territoires urbains et ruraux ont été sélectionnés pour participer à l’expérimentation. En janvier 2017, quatre de ces territoires ont créé des « entreprises à but d’emploi » (EBE) : ces structures accueillent les chômeurs de longue durée et ont commencé à embaucher les premiers salariés. 

La Fondation Eiffage apporte son soutien à la structure de Meurthe-et-Moselle ; localement, se mobilisent pour ce projet Jacques Delaine, directeur régional d’Eiffage Construction, des établissements de la région Est ainsi que le Crepi de Nancy. Onze salariés ont déjà été recrutés en CDI par l’entreprise à but d’emploi de Colombey-les-Belles.