• fr

Relations fournisseurs
& politique achats

Chez Eiffage, les valeurs et règles éthiques qui s’appliquent à nos collaborateurs s’appliquent également à nos fournisseurs et sous-traitants. Parmi elles, la probité, l'équité, le respect des droits et obligations de chacun, mais aussi l'implication économique dans les territoires et le soutien à l'emploi et à l'insertion.

Un socle de valeurs éthiques communes

Nos fournisseurs et sous-traitants représentent une part importante de la valeur du Groupe et jouent un rôle essentiel dans son développement et ses performances. Ils représentent une source d’emplois importante dans les territoires où Eiffage est implanté et sont force de proposition en matière d’innovation et d’achats responsables. Ainsi, nous les choisissons avec soin, en nous assurant qu’ils partagent nos valeurs et nos principes en matière de développement durable, d’insertion professionnelle, d’éthique ou d’innovation. 

 

Charte relations fournisseurs responsables

Depuis 2010, Eiffage est signataire de la Charte relations fournisseurs responsables. Cette dernière énonce 10 engagements pour des achats responsables :  

  • l’équité financière vis-à-vis des fournisseurs ;  
  • la collaboration entre grands donneurs d’ordre et fournisseurs stratégiques ;  
  • la réduction des risques de dépendance réciproque entre donneurs d’ordres et fournisseurs ;  
  • l’implication des grands donneurs d’ordre dans leur filière ;  
  • la prise en compte du coût total de l’achat ; 
  • l’intégration de la problématique environnementale ;  
  • la responsabilité territoriale de l’entreprise ;  
  • la professionnalisation des acheteurs ;  
  • le pilotage de la relation fournisseurs via la fonction achats ;  
  • la rémunération des acheteurs conformément aux principes de la charte. 

À noter : cette charte exige la désignation d’un correspondant Petites et moyennes entreprises, ou correspondant PME, pour assurer la médiation avec le Groupe en cas de litige suite à une contestation formulée par un fournisseur. Cette démarche s’inscrit dans le dispositif « Médiateur des entreprises » (art. 36, loi Essoc). 

Respecter le droit à la concurrence

Nos règles internes encadrent le recours au groupement d’entreprises dans les réponses aux appels d’offres. Le non-respect du droit de la concurrence est strictement prohibé.  

Au sein du programme d’enseignement de l’Université Eiffage, il existe par ailleurs un module spécifique sur le commerce et l’éthique. Obligatoire et destiné aux cadres et agents de maîtrise, ce module a pour objectif de présenter la politique et les engagements du Groupe en matière de concurrence afin d’assurer leur application sur le terrain. 

Prévenir la corruption

Au sein du Groupe, il est formellement interdit d’offrir ou accepter des rétributions indues ou consentir des avantages infondés, directement ou par l’intermédiaire d’un tiers, à toute personne dans le but d’obtenir un traitement de faveur ou d’influencer l’issue d’une négociation.  

Au niveau international, tous les accords de partenariat conclus par Eiffage comprennent une clause engageant toutes les parties prenantes à respecter la réglementation anti-corruption fixée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). 

chiffres clés
  • Près de 50 % du chiffre d’affaires

    C’est ce que représentent les fournisseurs et les sous-traitants d’Eiffage

Voir aussi
Relations fournisseurs