Dernières infos

Un nouveau tunnel sous les Pyrénées

Le 23.02.2011

Retour

En bref

Inelfe (Interconnexion électrique France Espagne), société détenue à parts égales par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France RTE et son homologue en Espagne, Red Electrica de Espana (REE), a attribué le marché de construction de la galerie technique de la future ligne souterraine d’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne au groupement d’intérêt européen Eiffage TP-Dragados- Setec- Arcadis- Sener.

Le projet

La galerie, d’un diamètre de 3,5 mètres et d’une longueur d’environ 8,5 km, sera creusée simultanément depuis la France et l’Espagne, à l’aide de deux tunneliers, à compter de fin 2011 et jusqu’à mi-2013. Elle sera très proche des tunnels de la LGV (distance de 30 à 100 m) et se situera à une profondeur légèrement inférieure.

Faciliter les échanges d’électricité entre la France et l’Espagne

L’interconnexion électrique France-Espagne permettra d’augmenter la capacité d’échanges d’électricité entre les deux pays en la portant de 1 400 à 2 800 MW. Elle renforcera la sécurité d’approvisionnement électrique au niveau régional et national, permettra de tirer tout l’avantage de la complémentarité des parcs de production des deux pays et d’intégrer davantage de production à base d’énergies renouvelables sur le réseau. Lorsqu’elle sera en fonctionnement, 2,3 millions de tonnes de CO2 seront ainsi économisées tous les ans.

Un nouveau tunnel sous les Pyrénées