Dernières infos

Le Louvre-Lens porté sur les fonts baptismaux

Le 04.12.2012

Retour

En bref

Fluide, spatial, aérien. Le tout nouveau Louvre-Lens (Pas-de-Calais), inauguré mardi 4 décembre 2012, qui présente 600 œuvres d’art, joue la carte de la transparence. Mariage du béton, de l’aluminium et du verre, il est constitué d’une enfilade de cinq bâtiments aux façades réfléchissantes. Des toits verrières laissent toute sa place à la lumière.
 

 

« Tout a été fait par les architectes japonais de l'agence Sanaa pour masquer la technique, salue Joël Jakuboszczak, chef du projet chez Eiffage Construction. Les visiteurs ne voient ni câble, ni gaine, ni tuyau. Le hall d’entrée est le seul à compter des poteaux. Un travail de haute couture ! »

Eiffage Construction s’est vu confier la réalisation du gros œuvre et notamment des parties enterrées en sous-sol, dont les réserves du musée, ainsi que l’étanchéité et la synthèse des réseaux.

Eiffage Énergie a réalisé, pour sa part, l’installation du chauffage, de la ventilation, et de la climatisation et des dispositifs anti-incendie tandis qu’Eiffage Travaux Publics a participé à l'aménagement du vaste parc attenant de 22 hectares.

Odile et Jean-Christophe Hecquet /Architects from the Japanese Sanaa agency
Odile et Jean-Christophe Hecquet /Architects from the Japanese Sanaa agency
Odile et Jean-Christophe Hecquet /Architects from the Japanese Sanaa agency